Page : Commune/Gestion Communale de l'EAU

Gestion Communale de l'EAU

09/10/2007 - Lu 791 fois

Tarifs Eau

(en € ttc)
  2007 2008
Location de compteur 
55,00 57,00
Location de compteur herbage 27.50 28,00
de 0 à 60 m3
  0,80   0,82
de 60 à 100 m3  
  0,70   0,72
> à 100 m3 
  0,60   0,62
eau pour la commune de Bretoncelles   0,55   0,56
(Délibération du Conseil Municipal du 5 décembre 2007)

Quelques conseils

Si fuite : M. Gonet au 02 37 52 57 31
(ou la Mairie au 02 37 52 50 25)

Attention au gel : pour éviter l'éclatement des tuyaux, qui occasionnent des fuites d'eau et des dégats importants,
- vérifiez vos joints y compris au compteur, n'attendez pas qu'ils soient complètement usés "pour les changer ;"
- videz ou purgez les robinets et conduits extérieurs avant l'hiver, et intérieur si vous partez en coupant le chauffage car en cas de gel ils exploseront et l'eau peut couler très longtemps…

La facturation se fait, sauf départ de la commune en cours d'année, tous les ans en juin. La facture établie à la mairie vous est envoyée par la Trésorerie de Rémalard. Échéance un mois plus tard. Chèque à envoyer à la Trésorerie.

Les prix seront, à partir de 2008, soumis à une nouvelle taxe de 0.56 %.
A partir de 2009 environ, l'assainissement du bourg pourrait être terminé. Il donnera lieu à une taxe supplémentaire pour les habitants concernés (le Bourg, l'Epine, l'Aulnay).

Lors du dernier Conseil municipal, le 05.12.2007, trois terrains ont été étudiés pour l'implantation de la petite station.

En campagne, les habitants payent depuis fin 2005 la taxe pour vérification de leur fosse septique : 30 €/an.

Plus de détails sur le pourquoi de la redevance sur l'eau : "A quoi servent nos redevances" (format pdf).

Gestion communale de la ressource en eau

Depuis 1970, l’eau arrive dans les robinets de chacune des maisons de Coulonges-les-Sablons.

Nos grands-parents utilisaient l’eau des puits et souvent aussi de petites éoliennes pour remonter cette eau. Ils avaient pris soin de creuser de nombreuses mares pour abreuver leurs animaux.

Aujourd’hui, notre eau vient de la station située au lieu-dit « L’Epine », au nord du bourg, sur la route de Bretoncelles. De la station, l’eau est renvoyée au château d’eau qui lui, redistribue à tous les habitants. Au Boulay-du-Pin, une station de surpression permet au circuit d’eau de remonter la côte pour alimenter les maisons qui sont sur les hauteurs.

Nouvelle loi sur l’eau et les milieux aquatiques, applicable à partir du 01.01.2008 :

- Il est prévu que tout prélèvement, puits ou forage réalisé à des fins d’usage domestique de l’eau, doit faire l’objet d’une déclaration auprès du maire de la commune concernée et sera soumis à une taxe forfaitaire.

- Création d’un crédit d’impôt pour la réhabilitation d’installations d’assainissement non collectif.

- Crédit d’impôt également prévu en faveur des équipements de récupération et de traitement des eaux pluviales.

- Confirmation du fait que, pour les immeubles non raccordés au réseau public de collecte, le contrôle des installations d’assainissement non collectif est assuré par les communes. Il est précisé que « cette mission de contrôle est effectuée soit par une vérification de la conception et de l’exécution des installations réalisées ou réhabilitées depuis moins de huit ans, soit par un diagnostic de bon fonctionnement et d’entretien pour les autres installations, établissant, si nécessaire, une liste des travaux à effectuer ».

Ce contrôle est assuré par les communes, et chez nous par la Communauté de Communes du Perche Rémalardais.

Il s’agit en effet de nous protéger des différents rejets de nos voisins, ou inversement, par exemple sur un terrain en pente où les liquides descendent et se concentrent dans les zones basses ; s’ils traversaient les couches de terre, ils viendraient polluer l’eau qu’il faudrait retraiter davantage en usine avant de l’envoyer dans chaque maison.

Lorsque nous ferons intervenir une entreprise privée, ce sera en toute connaissance de cause car les techniciens de la communauté de commune n’ont pas d’autre intérêt que le nôtre et conseillent déjà ceux qui savent bricoler pour entretenir eux-mêmes leurs installations. Les techniciens viendront vérifier le travail effectué par l’entreprise, ou par vous-même, de la même façon que si vous créez une installation électrique ou gaz vous-mêmes, vous devez la faire contrôler par un service spécialisé EDF ou GDF.


 

 

 

 

M. Duruflé v1.0 FH v2.0 artiphp base "Jimro"